FANDOM


''Se rendre sur un territoire est un danger à prendre en compte, et un risque périlleux. Les Carnocéros n'auront pas tendance à attaquer directement au front. Il est possible qu'il vous ait repéré dès votre entrée sur son territoire, seulement, c'est un prédateur patient. En étudiant votre comportement, votre façon de faire et vos mimiques, le Carnocéros attaquera pile au bon moment, dans le but de vous chasser, ou de vous tuer.''

~ Abigaïl LACOT, extrait de son roman "Life on Taëporia."


Le Carnocéros est un prédateur alpha (apex prédateur) théropode au sommet de la chaîne alimentaire de Taëporia. Son nom, Rhinocéros carnivore, lui a été donné en rapport avec sa corne que l'on retrouve au dessus de son nez.























Physique Modifier

La peau du Carnocéros est épaisse et parsemée de pics s'étendant de la nuque à la queue. Ces mêmes pics ne sont pas présents sur les jambes de la bête et ceux-ci atteignent une taille plus imposante au bout du corps. Ils abritent des rayures noire verticale sur un vert olive permettant au prédateur de se camoufler en toute discrétion lors de chasse, parmi la dense végétation de la jungle. Le ventre, et le bas du corps en général, opte pour une couleur plus sablée/beige.

Carnocéros buste

Buste de Carnocéros mâle.
(Art made by Greg Broadmore.)

Le dessus de la tête des Carnocéros est couvert par une plaque osseuse (une carapace). La corne, appelée aussi " Mont Féroce " en référence à sa ressemblance similaire à une petite montagne, est de couleur carbone. Elle sert principalement à défendre les biens de l'animal, tel qu'un territoire, un nid et autres.
La dentition de ces prédateurs n'est composée que d'une seule paire de canines, et elle est inférieure. Elles atteignent une taille de 20 cm et permettent à l'animal d'étouffer ses proies par la jugulaire.

La taille & Morphologie de l'animal. Modifier

Les mâles sont plus petit que leur conjointe. Ils atteignent les 3 mètres de haut contre 4 pour les femelles, et 7 mètres de long contre 6,5 mètres de long pour les femelles. Composé de puissantes pattes arrières et d'une courte queue faisant office de balance, cette combinaison donne naissance à une course démoniaque pouvant atteindre les 45 km/h minimum que le Carnocéros peut maintenir pendant près de 10 à 30 minutes.
Bâti pour la course mais surtout le sprint, Carnocéros est capable d'atteindre une vitesse maximale de 75km/h. Les mouvements latéraux et verticaux de la queue, maintenu, provoqué et dirigé par les muscles spinalis et longissimus, sont cependant très limité voir impossible lorsque le taux de rapidité est atteint. Lancé donc à pleine course, Carnocéros ne peut suivre une proie ayant brusquement changé de direction.

Comportements & vie sociale Modifier

Les Carnocéros sont des animaux très territorial, possessif et peu social. Si ce n'est pas avec leur partenaire, ils ne partagent jamais. S'aventurer vers un point d'eau fortement fréquenté par les herbivores est passible de mort puisque les mâles privilégient ce genre de lieu pour établir leur territoire.
Le but est de posséder le plus d'hectare possible car plus un territoire est grand, mieux le signe de crainte et de puissance est établit par les concurrents. Craint par les Nôtaï, le Carnocéros est avant tout un prédateur discret malgré sa taille titanesque et son poids massif. " Surgissant de nul part, la bête tue sa proie sans qu'elle n'y vois que du feu. "
La présence de cordes vocales lui est complètement inutile puisque rugir est un comportement peu judicieux et intelligent lors de chasse. Le but est de surprendre. Pour communiquer avec les autres individus, le Carnocéros s'exprime avec des vibrations sonores effectuées par son souffle et son estomac. Celles-ci sont si puissantes qu'elles sont capable d'être ressentie par les autres organismes, à tel point qu'elles peuvent provoquer la chaire de poule chez les individus les plus frileux.

Enregistrement sonore du spécimen C-03.

Conquête nuptiale Modifier

La reproduction des Carnocéros n'a lieu que pendant la période génis. Un mâle se met généralement en quête d'une femelle après avoir conquît assez d'hectare territorial. En émettant de puissants appels, il attire ce qui pourrait être sa future partenaire au risque d'inviter d'autres concurrents à dérober son territoire et sa touche. C'est pourquoi le mâle devra faire preuve de témérité afin de procréer.
L'accouplement marque l'union entre les deux spécimens. Cette même union forme un couple dont la séparation n'aura lieu que lorsque la progéniture aura atteint l'état juvénile. En attendant la ponte, la femelle bâtit un nid à l'aide de sa corne, en creusant la terre. Elle y déposera plus tard un ou deux œufs qu'elle protégera pendant 3 bons mois de la menace certaine de la prédation des Ornycthéris. Le mâle consacrera la plus part de son temps à l'occupation de sa famille par l'intermédiaire de la chasse. Il créera des réserves de nourriture, et nourrira sa femelle qui elle s'occupe de la couvaison des œufs.

Éclosion Modifier

L'éclosion des œufs marque le début de la fin du couple. Les petits prendront exemple sur leur mère moins présente au nid qui se charge de leur apport en nourriture et eau. L'aîné sera privilégié au cadet, et il prédominera toujours sur la fratrie. Ils grandiront, et arriver à l'état de juvénile, à partir de 5 ans, ils seront plus autonome. Leur mère se chargera de leur enseignement jusqu'à leur 6 années le temps d'apprendre la chasse. Le mâle, déjà peu présent depuis pas mal d'années, a remplit son rôle de parent et se consacre désormais à l'entretien de son territoire.
Dès lorsque les juvéniles ont atteint leur maturité sexuelle (Vers environs 6 - 7 ans), ils prendront leur envole et quitteront le territoire de leur père. Ainsi, le cycle se répétera avec des spécimens différents.

 L'Hostilité

Classé dans la catégorie Thanatos par l'EENR, la plus élevée en terme d'agressivité, 
les Carnocéros sont hostile et extrêmement mortel pour l'Homme. 
Sans autorisation du responsable en chef des expéditions scientifiques, 
les rangers n'ont pas l'autorisation d'étudier l'animal. 

L'une des règles d'or des scientifiques est de ne pas approcher une femelle ayant une portée. 
Avec l'instinct de protection, 
celle-ci présentera des signes beaucoup plus agressif et violent qu'un mâle.

Habitat Modifier

Les Carnocéros peuplent généralement les clairières de jungle matriarche ou des vallées. Ils préféreront les endroits avec une végétation abondante et luxuriante pour chasser.