FANDOM


Le Délphisopteryx est un animal sextupède réputé pour sa taille immense et son allure majestueuse. Il hérite du nom de Dauphin Ailé en raison de son intelligence, de sa grâce mais aussi de sa tête aux airs de delphinidés.























Physique Modifier

Le Délphisopteryx est un animal gigantesque à la peau fine et dont la surface est étrangement super-hydrophobe. Elle contient une couleur marron au nuances orangées, plus ou moins clair en fonction du spécimen et de sa génétique, où la face inférieur du corps présente un blanc brillanté. On constate que sur le crâne débute une petite crête tachetée de petits points oranges. Elle s'étire vers l'arrière.
Il existe un certain dimorphisme sexuel plutôt discret chez l'espèce. Premièrement, les ailes des mâles présentent des motifs noirs au contour blanc, ce qu'on ne retrouve pas chez les femelles. La crête d'un mâle est également légèrement plus grande que celle d'une femelle.

La taille & Morphologie de l'animal. Modifier

Chez le Délphisopteryx, les femelles sont aussi grandes que les mâles. D'une hauteur de 15 mètres de haut, ils sont les plus grands animaux connu de l'humanité sur Taëporia. Ailes déployées, ils atteignent les 30 mètres de longueur. Le Délphisopteryx possède cette étrange particularité d'avoir deux paires d'ailes. Leur volée est également hors-norme puisqu'ils sont capables de constamment planer grâce à leur deuxième paire d'ailes qui leur permet de gérer leur montée et leur descente. On estime qu'ils peuvent également voler mais que battre des ailes est un comportement rare chez l'animal. Il a été observé que les Délphisopteryx peuvent également courir sur la terre ferme. Ils ne sont pas spécialement rapide mais ils possèdent une grande foulée à cause de leur taille. Et pourtant, leur vitesse de course atteint tout de même les 26km/h.

Comportements & vie sociale Modifier

Les Délphisopteryx sont des animaux chez qui la vie solitaire est impossible. Leur sociabilité d'un niveau trop élevé ne leur permet pas de vivre en bonne santé seul, ils se laisseraient sûrement mourir à la manière de certaines espèces d'oiseaux que l'on retrouve sur Terre. Ils vivent en colonie, et aujourd'hui sur Taëporia, l'Homme n'en connaît que une seule et elle comptabilise une population de 5,000 individus environs. Seulement, nous sommes persuadés qu'il en existe d'autres puisque les nouvelles générations migrent par petit groupes d'une vingtaine d'individus environs pour former une autre colonie dans un autre endroit.
L'étendue de l'intelligence des Délphisopteryx est encore inconnue aujourd'hui. Comme tout organisme vivant sur Taëporia, les études sur la physiologie ou encore sur l'anatomie n'ont pas été travaillées malgré les trente années passées sur la planète. Tout n'est donc fondé que sur l'observation, et du peu que l'on sache, les Délphisopteryx semblent éprouver de l'empathie : Élément rare dans le règne animal qu'on retrouve principalement chez les baleines à bosses par exemple. Ils sont également capable de se servir d'outil tel que des pierres, des bâtons..

Conquête nuptiale Modifier

Comme la majorité de la faune, la saison des amours du Roi des cieux débute lors de la période genis. On la surnomme La Choral des Cieux en raison de l'appelle des mâles mélangeant le chant des baleines et le brame du cerf. En effet, pour chercher à fonder un couple, les mâles effectuent un certain "rituel". Ils ne se battent pas, mais celui qui chante le plus juste et dont l'écho du chant est le plus puissant remporte le droit d'être conquit. Car oui, chez le Délphisopteryx, c'est la femelle qui choisit. Par ailleurs, le cou des mâles se voit bleuter, mêlé à quelques nuances de rouge vif et de vert pomme lors de la saison des amours. Ce changement de couleur permet aux mâles de gagner plus d'attention et d'être le centre d'intérêt d'une femelle.
Il est encore aujourd'hui difficile d'observer le comportement d'un couple de Délphisopteryx. Du peu que l'on sait, après formation du couple, les spécimens apprennent à se connaître. Ils devraient fonder leur nid à base de morceaux de bois, brindilles et feuilles, pour venir à l'accouplement. Seulement, même si la femelle attend une ponte, il a été observé que, à la manière des poulpes, les Délphisopteryx peuvent avoir des rapports sexuels simplement par plaisir.
Le mâle se charge de la nourriture en pêchant de plus gros poissons pour nourrir sa femelle en attendant la ponte et l'éclosion.